“…notre regard n’est jamais vierge.Il fonctionne en étroite symbiose
avec les besoins,peurs,désirs,conceptions,idées,représentations qui nous habitent. Ses perceptions sont déformées, altérées,mutilées par ce qui, à notre insu, induit sa manière d’appréhender ce qu’il capte.
S’excercre à mieux voir, c’est donc avant tout s’appliquer à mieux voir en soi-même.”Charles Juliet